Après des études de géologie, et un début de carrière dans l’industrie pétrolière, je change d’orientation et me spécialise dans l’informatique médicale, d’abord pour les médecins, puis pour les hôpitaux.

L’arrivée d’une première version de Tarmed dès 2003 pour les cabinets médicaux se fait dans la douleur; elle nous oblige de repenser la manière d’aborder la facturation ambulatoire et la saisie des prestations au détail. Avec cette facturation à l’acte, des interfaces plus performantes et précises deviennent indispensables, ainsi que des listes des contrôle, et, plus récemment, des tableaux de bord.

C’est ce flux d’informations que je gère depuis plusieurs années.